RENCONTRES   ARTISTIQUES HEBDOMADAIRES   AVEC
L’ARTISTE CHRYSTELE LERISSE PENDANT L’EXPOSITION
LEWITT & LERISSE
DU 13 JUILLET – 15 SEPTEMBRE 2019

Chrystele Lerisse

PARLONS  DE  PHOTOGRAPHIE

Les Rencontres

Ces Rencontres avec l’artiste Chrystèle Lerisse sont ouvertes à tous. Elles auront lieu tous les mercredi de 15h à 18h pendant la durée de l’exposition, du 13 juillet au 15 septembre 2019.

Ces Rencontres avec Chrystèle Lerisse permettent à chaque participant d’échanger individuellement avec l’artiste et avec le groupe. Le mélange des âges favorise l’ouverture d’esprit, l’expérimentation, l’échange, la complicité et l’avancée dans son propre questionnement photographique.

La dynamique du groupe permet à chacun de trouver sa manière d’aborder la photographie, l’exposition et le livre de photographies. Les échanges entre les personnalités du groupe encourageront d’autres visions, d’autres interrogations, d’autres points de vue, d’autres rencontres, d’autres manières de voir et d’autres façons de photographier.

Chaque participant, si il le souhaite, peut revenir chaque mercredi pour continuer sa démarche commencée en photographie.

A partir de 15 ans. Ados et adultes ensemble.

+info  : info@treignacprojet.org  tel :07 83 50 15 49

 

Déroulé des Rencontres

15h /16h

Rencontre avec les publics pour faire connaissance, parler de l’exposition présentée à Treignac Projet et du travail photographique réalisé par Chrystèle Lerisse et comment l’aborder.

16h / 18h

1. Introduction
Regarder les réalisations photographiques des personnes participantes pour initier le regard et la pensée :
Penser/regarder/penser/faire.
Il y a ce qu’on voit ou croit voir.
Il y a ce qu’on imagine en voyant.
Il y a ce que l’on transforme en voyant.
Il y a ce que l’on sélectionne en choisissant.

2. Former la réflexion
La pensée se met au diapason de l’inconscient. Passer au-delà de la technique pour prendre ses racines dans l’inconscient. Prendre son temps pour la réflexion pour penser à ce que l’on a envie de faire, ce que l’on veut faire.
L’artiste oriente la pensée photographique vers l’intérêt pour la fonction imaginaire plus que pour la fonction documentaire. La rêverie, l’activité de l’esprit qui médite, qui réfléchit, qui choisit, qui s’engage.

3. Regarder
Regarder toutes les parties du sujet choisi, les unes après les autres. Apprendre à cadrer dès le départ : c’est à dire avoir fait un choix de point de vue, de positionnement, de cadrage. Ne pas appuyer sur le déclencheur tout le temps, mais apprendre à appuyer quand la photographie que vous souhaitez dans votre tête est dans votre viseur.

4. Photographier
Se souvenir des étapes. Prendre le temps de la réflexion. Prendre le temps de regarder. Prendre le temps de l’action. Regarder le sujet. Regarder la lumière. Regarder ses couleurs, ses valeurs.
Ne pas oublier qu’en noir et blanc la couleur devient valeurs de gris allant du blanc au noir. Redécouvrir le travail de chacun : voir tous les travaux des participants, recadrer les images si besoin, mettre en situation toutes les images sélectionnées.

--------------------------------------------------------

Chrystèle Lerisse est née au Mans en 1960. Elle entre en photographie en 1975 et fait son apprentissage avec Gilles Kervella (prix Niepce 1980).

À partir de 1985, elle développe son travail esthétique où l’utilisation de l’argentique et du noir et blanc sont immuables. Elle détruit ses négatifs après la réalisation de ses tirages. Ses œuvres sont donc des tirages limités d’époque, des vintages.

Chrystèle Lerisse invite à un regard des plus exigeants. Toujours situé dans une proximité immédiate de la substance visible des choses photographiables. La lumière est la grammaire de sa pratique réfléchie de photographe. Tant par le format qui impose un questionnement sur la signification classique du cadrage, que par son traitement du noir et blanc, elle nous oblige à dépasser toute lecture conformiste ou convenue du regard et de la réalité photographiée.

L’édition est une constante chez Chrystèle Lerisse. Le livre fait partie de sa culture et du dispositif créatif de l’artiste. Il est indissociable de son œuvre depuis 1985.

Ses photographies sont exposées en galeries, en musées, en centres d’art en France, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Son travail est régulièrement présenté sur les salons d’art : Paris Photo, Art Paris Art Fair, Aipad New York, Art Bâle, Art Brussels, Salon de Montrouge.